Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2009 2 10 /02 /février /2009 03:17
Les plans de relance sont-ils voués à l'échec ?

Il ne faut pas perdre de vue que le fond de la crise actuelle est une bulle du crédit. Les occidentaux vivent au dessus de leurs moyens et un jour la bulle éclate. C'est un 1929 bis.

Le principe Keynesien de la croissance par la consommation à laquelle on ajoute une spéculation financière et immobilière abouti à ce désastre actuel.

Lorsque l'on entend "ça devrait repartir en 2010 ou en 2012" , on s'imagine que cela va repartir comme en 2007. Comme si de rien n'était.
 Absolument pas, car le système de 2007 reposait sur un optimisme sans limite en l'avenir (comme en 1929). Si vous vous endettez sur 20 ans, si vous avez 2 crédits pour vos voitures et un home cinéma à crédit .. c'est parce que vous avez confiance en l'avenir. Si vous placez votre argent en bourse et votre retraite sous forme d'assurance vie, c'est parce que vous pensez que la bourse ne s'arrêtera pas de monter sur le long terme.

Les gens perçoivent que l'avenir est incertain, donc ils arrêtent de consommer et mettent leur argent de côté sur le livret A de la caisse d'Epargne, faisant comme l'écureuil qui attend la fin de l'hiver. Au lieu de remplacer leur voiture tous les 2 ans ils attendent 5 ans, au lieu de remplacer leur téléphone portable ou leur ordinateur tous les ans, ils attendent 3 ans, au lieu d'acheter un logement plus grand ils achètent des lits superposés ....
Ce qui fait dire à Carlos GHOSN que la production de voitures mondiale sera de 55 millions en 2009 au lieu de 64 millions en 2007, cela représente un gros paquet d'usines à fermer dans le monde. Whirpool qui est le numero 1 mondial de l'électro-ménager prévoit une baisse de 40% de ses ventes en 2009. Pour faire bref, si tous les achats sont divisés par 2 , ca fait un paquet d'usines qui ferment, les records de chômage sont prévisibles.

Du côté placement, nous l'avons déjà souvent répétés, l'immobilier n'a pas fini de baisser ce qui signifie que les gens attendent plus tard pour avoir un prix plus bas et le marché se gèle en conséquence. HSBC prévoit un redémarrage pas avant 2011. La bourse et les banques : no comment.

Les plans de relance :
Les gens ne veulent plus de crédit, ils refusent de consommer, ils ne veulent plus vivre au dessus de leurs moyens. Donc si vous donnez de l'argent aux gens soit ils le mettent de côté, soit ils remboursent au plus vite leurs crédits mais en aucun cas ils ne consomment plus. Au pire, ils achètent des produits chinois, ce qui ne règle rien au chômage français.

Pour noel 2008,  les français ne sont pas partis à Marrakech mais sont allés dans les Alpes. Les stations sont contentes car en l'absence d'anglais elles ont réussi à faire tout de même le plein. Par contre, ce sont les compagnies aériennes qui lancent des alertes car le trafic baisse et Airbus voit ses commandes d'avion réduites de moitié.
Etant donné que les entreprises ne font plus de publicité, les mannequins se négocient à moitié prix !
Imaginez des gens qui ne vont plus au cinéma, au théatre, au restaurant, chez le coiffeur ou le fleuriste.....et n'achètent que les habits dont ils ont réellement besoin ....

Le prêt à taux zéro:
c'est exactement ce que firent les USA pour inciter les gens à acheter des maisons. C'est complètement absurde. Aux US, pour que la spéculation puisse fonctionner on accordait des prêts à n'importe qui sur des durées aberrantes de 40ans pour que le marché puisse tourner. Ensuite, ces personnes revendent leur maison avec une plus value et c'est le jack pot. Cette construction en pyramide s'est écroulée : ce sont les sub-primes. C'est en fait le principe de Madoff appliqué à l'immobilier. Et voilà qu'on veut relancer la machine en France avec le prêt à taux 0%.

La prime à la casse :
On distribue quelques milliards et les gens achètent des autos. C'est bien pour 2 ou 3 mois mais ensuite le soufflé retombe. C'est le cas de tous les stimulus à la consommation qui sont des feux de paille. La proposition socialiste de 50 milliards de pouvoir d'achat est une hérésie grave.
Plan de 6 milliards : on se demande comment Renault et PSA vont pouvoir tenir la contrepartie de ne pas licencier en 2009 en France ? (ils fermeront les usines tchèques - dommage pour les amoureux de la Logan !)

Les grands travaux :
Faire des TGV , c'est toujours une bonne idée car cela est un amortisseur de la crise.
Mais attention, le Japon fait des grands travaux depuis 10ans et cela ne l'empêche pas d'être encore et toujours dans la crise mais disons que ça arrondi les angles. De même après 29  les grands travaux de Rooveselt ou les grands travaux en Europe n'ont pas tout résolu, loin de là. Si l'Allemagne a eu rapidement un réseau autoroutier important, elle le doit à Hitler (qui ne l'avait pas prévu seulement pour les voitures mais aussi pour les chars).
Il faut reconnaître à l'URSS d'avoir été le pays le moins affecté par la crise de 29 car il vivait en autarcie, l'Etat français s'apprête à devenir le nouvel Etat socialiste en devenant l'employeur de tous les français mais est-il le plus compétent ? (même si notre président est un passionné de l'industrie).

CONCLUSION :
Comme en 29, toutes les pistes de relance par des plans seront vouées à l'échec et seul le dégonflement total de la bulle permettra de repartir à un ryhtme beaucoup plus doux qu'avant. Il va falloir s'habituer à travailler plus pour gagner moins et à se serrer la ceinture pendant de nombreuses années.
Politiquement, les gouvernements de crise n'ont jamais tenu longtemps sous la pression populaire. Non pas que le changement de gouvernement règle les problèmes mais cela donne l'impression au peuple qu'on va repartir sur de nouvelles bases comme ce fut le cas avec le front populaire de 36 qui suscita un espoir pendant 6 mois avant de voir la France retomber en recession malgré un partage du temps de travail et une augmentation des bas salaires.


























Partager cet article

Repost 0
Published by Famille Karibou - dans Economie
commenter cet article

commentaires