Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2009 6 28 /02 /février /2009 04:51


Le mois de mars est un mois important car c’est le début de la tempête. Pour ceux qui n’auraient pas suivi, la crise sérieuse commence seulement maintenant . En effet, comme nous l’avions vu dans l’article de décembre, le rebond technique s’achève fin février. Les cours vont baisser dans les mois à venir jusqu’à passer sous les 2000 points pour le CAC40 et les 6000 points pour le DJ. Cette longue descente de la bourse va s’accompagner de nombreuses faillites et licenciements pendant toute l’année 2009 et 2010.

  • Croissance :

Christine LAGARDE vient d’annoncer aujourd’hui que la France aura une croissance de –1% pour 2009, nous pouvons donc au moins doubler soit –2% minimum. Les pays européens feront –5% en moyenne avec certains pays à –10%.

  • Banques :

Aux USA on prévoit la faillite de 1000 banques dans les 2 ans à venir soit 10% du parc bancaire. Les banques qui sont trop grosses pour qu’on puisse se permettre de les fermer sont nationalisées (too big to fall). On pense à Bank of America, CITI, AIG, Royal Bank of Scotland … Le problème du crédit est donc simplement transféré de la banque à l’état et c’est donc le contribuable qui va faire les frais de ces crédits toxiques qui seront remboursés par les impôts et la dette publique donc par nos enfants et petits-enfants.

« Too big to save » : cette nationalisation à des limites et à un moment donné, l’état n’est plus assez riche pour pouvoir sauver ces mastodontes de la finance, c’est alors toute l’économie du pays qui tombe en faillite. Autre problème, les particuliers sains qui ont des dépôts retirent leur argent pour rembourser leur dettes ce qui diminue les liquidités des banques et les fragilise encore plus.

  • OR :

Faut-il acheter de l’or ?

Non c’est un peu tard, il est devenu cher.

Il faudra en acheter dans quelques mois à l’occasion d’un creux (10% de son patrimoine) car en cas d’écroulement complet des monnaies, il pourrait devenir la seule valeur refuge.

Les particuliers américains se précipitent sur les pièces d’or car ils n’ont plus confiance dans le dollar. C’est la même chose pour les russes et les chinois qui se préparent pour le futur.

 

  • Agriculture :

Sans aucun doute, l'agriculture est une valeur sûre pour l'avenir car c'est ce qui permet de manger, donc de survivre. Actuellement de nombreux pays asiatiques achètent des milliers d'hectares de terre exploitable en Amerique du Sud ou en Afrique (Madagascar) à condition que l'intégralité des productions soit exportée vers le pays acquéreur.

 

  • Les monnaies

 

De nombreuses monnaies sont dévaluées. Par exemple la livre anglaise a perdu –30%. C’est le cas de nombreux pays de l’Est or zone EURO. Ces pays de l’Est ne peuvent plus rembourser leur dette car avec le taux de change les mensualités ont augmenté de +30 à +50%.

On ne sait pas comment vont résister l’Euro – le Yen – le Yuan (chine). Ce qui est certain c’est qu’un jour l’US$ va s’écrouler car tous ces milliers de milliards investi par Obama dans des plans finiront pas mettre la monnaie de référence en faillite. C’est alors que l’économie devra trouver un nouvel étalon de mesure, ce pourra être l’or, un bouquet de métaux précieux, le pétrole/uranium ou le Yuan si la Chine s’envole.

 

 

  • Les pays à suivre

 

On a du mal à imaginer des pays en faillite. En fait, il faut surveiller de près l’Irlande (zone Euro) qui possède un système bancaire à l’anglaise donc très toxique, l’Ukraine est un pays en très grande difficulté, de nombreux pays de l’Est et la Suisse. Pour info, l’état de Californie est en faillite et le gouverneur licencie ses fonctionnaires car il n’y a plus d’argent pour les payer.

 

  • La Suisse

 

L’économie Suisse repose en grande partie sur les banques. Mais les USA ont demandé à la plus grosse banque suisse de lever le secret bancaire UBS pour 52 000 clients. La Suisse a été obligée d’accepter car sinon le fisc américain impose une amende de 50 milliards de dollars d’amende à la filiale UBS aux US. Conséquences : les fonds quittent la Suisse pour d’autres paradis fiscaux. Deuxième problème, les Suisses ont fait de très nombreux prêts aux pays de l’Est qui sont incapables de rembourser. 

 

  • Les nouvelles bulles :

 

après la bulle financière et la bulle immobilière, d’autres bulles vont crever : le crédit étudiant, les cartes de crédit.

 

  • Crédit Etudiant :

 

La moyenne des étudiants américains est de 12 000$ de dettes. Au Canada, les prêts étudiants c’est 14 milliards de dollars. Les étudiants risquent de tomber en faillite et de devoir arrêter leurs études faute de pouvoir rembourser leurs prêts. Une université au Canada prévoit d’augmenter les frais de scolarité de +12% en 2009 et +12% en 2010 car elle a perdu 20 millions de dollars à la bourse.

 

  • AMEX :

 

La société de crédit American Express a décidé de faire un cadeau de 300$ à tous ses mauvais clients (ceux qui paient avec du retard) . De façon pratique, lorsque leur crédit est compris entre 0$ et 300$, AMEX leur envoie un chèque cadeau de 300$ en échange de leur carte.

Une entreprise qui donne de l’argent pour perdre ses clients : le monde à l’envers !

 

 

Les effets dominos :

Immobilier commercial

Après la chute du prix des maisons, c’est le tour de l’immobilier commercial.

Non pas une simple correction des prix du marché à la baisse mais la mise sur le marché de très nombreux locaux suites aux faillites des commerces et des entreprises. Il y a de plus en plus d’entrepôts à louer ou à vendre. A New York on estime à 8 millions de m2 les bureaux laissés vacants par les banques de Wall Street. Une rumeur indique que :SAKS 5th avenue » risque de quitter la 5th ! Difficile d’imaginer les Champs-Élysées avec des magasins vides.

Le problème c’est que les propriétaires de ces magasins doivent continuer à rembourser leurs emprunts sans rentrée d’argent donc faillite des propriétaires. On craint la fermeture de nombreux magasins dans les galeries marchandes ou des centres commerciaux en faillite.
Wall-Mart (Carrefour local) vient d’annoncer 6 fermetures d’hypermarchés à Toronto soit 1200 personnes.

Radio – TV – Journaux – magazines

Si une entreprise veut maintenir son bénéfice à court terme, le remède miracle c’est de couper les budgets publicitaires. Tous les médias qui vivent des pub sont donc en difficulté par effet domino. Radio Canada va licencier du personnel, même chose chez le célèbre Vogue. Même le luxe n’est pas épargné par la crise. Concernant les journaux, c’est une chute de –30% car les gens vont sur Internet trouver une information gratuite.

Transports 

Syngapore Airlines est le premier client a avoir acheté notre fameux A380. Elle vient de retirer purement et simplement 17 gros porteurs de sa flotte pour s’ajuster. Après le gel des bateaux dans les ports , la baisse du trafic camion commence (-25% des immatriculations). Cela signifie baisse des bénéfices pour les autoroutes. De même baisse des bénéfices pour les installations portuaires et les aéroports. Les agences de voyage suivent le mouvement.

Les anglais fuient la Dordogne

Les anglais ont de plus en plus de mal à rembourser leurs prêts immobilier en France (livre dévaluée de –30%) aussi cherchent-ils  à vendre leurs résidences secondaires mais avec difficulté.Cette anecdote révèle en fait un protectionisme grandissant et chacun retourne chez soi, c'est le cas de nombreuses entreprises qui font marche arrière par rapport aux délocalisations.


Chômage

L’Unedic prévoit  +282 000 chômeurs pour 2009 (11 fev 2009). Si nous doublons la prévision cela fait 600 000 chômeurs soit 2 700 000 chômeurs au 31 décembre 2009.

Aux USA, les cours de recyclage pour seniors affichent complet. Les personnes de +70 ans se mettent à l’informatique pour pouvoir postuler pour un travail car elles n’ont plus de quoi se nourrir et se soigner.

Stabilité politique

La Russie entraîne son armée à des exercices anti-émeutes. Vladimir Poutine a prévenu qu’il ne faudrait pas profiter de la crise pour renverser le pouvoir. La Chine est très inquiète car le régime pourrait être remis en cause. Tous les gouvernements sont inquiets d’éventuels débordements ou guerres civiles.

Rome 

Mgr Tomasi a rappelé lors de son discours aux Nations Unies du 20 février que toutes les périodes de crise sont propices à l’émergence de dirigeants non démocratiques.

Enfin, nous attendons tous avec impatience la parution de l’encyclique sociale du Pape prévue pour la St Joseph le 19 mars prochain.

Partager cet article

Repost 0
Published by Famille Karibou - dans Economie
commenter cet article

commentaires