Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 03:06
Cela fait plusieurs mois que l'on se demande comment il est possible que la bourse se porte si bien alors que l'économie réelle est en constante dégringolade. On a peut être trouvé la raison.

Pour éviter que la bourse US ne s'écroule, les grandes banques comme Goldman Sachs maintiennent de l'activité artificiellement. Avec l'argent reçu de l'état ils s'achètent et se vendent entre eux des millions de titres tous les jours. Cela  est réalisé en utilisant un robot qui achète et vend automatiquement. Ce sont les chutes et les montée vertigineuses de la dernière heure de la journée qui ont vendu la mèche (Le robot clôture toutes ses prises de position le jour même) .
Ce qu'il faut savoir c'est que les bourses du monde entier sont calées sur Wall Street. Donc finalement, c'est un robot qui dirige les bourses du monde entier !

LIRE ARTICLE EN ENTIER : ICI

Résultat, la confiance renaît et la bourse monte car les petits investisseurs se disent que c'est le bon moment d'entrée en bourse et ils placent leurs économies qui sont pompées par les spéculateurs en attendant la grande chute.
Goldman Sachs a ainsi vu son titre augmenter de +70% depuis le 1er janvier, raison pour laquelle le PDG a annoncé son intention de verser 20 milliards de bonus soit 700 000 $ par personne , équivalent au bonus versé en 2007 (on reprend les bonnes vieilles méthodes)  Il n'y a pas de crise pour les banquiers

LIRE ARTICLE EN ENTIER : ICI

Tout cet argent qui est injecté dans les banques pour maintenir artificiellement le système en vie coûte des milliards au contribuable américain. Le déficit du budget américain est de 1000 milliard de dollars pour les 6 premier mois de 2009. Il faudra bien un jour payer la facture. C'est la raison pour laquelle, La chine , mais aussi la Russie et l'europe souhaite que le dollar ne soit plus la monnaie de référence car c'est trop facile pour les US de faire tourner la planche a billets pour s'enrichir sans rien produire en contre-partie.




Partager cet article

Repost 0
Published by Famille Karibou - dans Economie
commenter cet article

commentaires