Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2010 6 03 /04 /avril /2010 17:06

NOTRE VOYAGE AU COSTA RICA

Habitants au Canada, nous voulions faire une pause soleil pour couper le long hiver canadien. Beaucoup d’amis nous ont conseillé le Costa Rica, la petite suisse des Caraïbes et vraiment pour notre premier voyage de ce type en famille, nous ne le regrettons pas.

Le projet initial de l’hôtel « Resort all inclusive » a rapidement été abandonné suite à la pression familiale et les conseils du prof de SVT d’Anne-Laure et nous voilà partis pour construire un périple en voiture.

Notre famille est composée de 2 parents + 3 filles de 18-15-10 ans. (Nos deux garçons vivent en France). Détail : nous parlons couramment anglais mais pas Espagnol.

BUDGET

Notre budget maximum est de 10 000 $ pour une famille de 5 , nous dépenserons 9000$ environ.

VOYAGE COSTA RICA

 

Depenses

9043

avion Toronto – Liberia

4610

Voiture Terracan +GPS+franchise

932

assurance voyage

63

taxe touristique depart

130

taxe touristique arrivée

75

parking Toronto

56

essence

159

boyedos diner

72

Boyedos hotel

96

boyedos petit dejeuner

34

tenorio parc

50

tenorio parc soda

30

Tenorio diner

105

Tenorio Lodge

215

Cano negro visite

220

Baldi

175

Cabinas El castillo

160

dejeuner chez Fernando

52

handing bridge

66

Zip line

140

Cascade La Fortuna

40

diner pizza John

50

Cabinas El castillo

160

2 breakfeast El Castillo

60

Rafting Sarapiqui

200

dejeuner Puerto Viejo de Sarapiqui

50

Fianca claro

116

parc Irazu

43

dejeuner Irazu

56

diner Samara pacific lodge

100

Samara pacific lodge

120

dejeuner Sheriff

50

diner El Cartago

113

Samara pacific lodge

120

breakfeast Pacific x2

80

promenade cheval

105

dejeuner Playa del Cocco

140

Nous avions avec nous 2000$ en cash et nous avons pris dans les distributeurs des colonnes (les distributeurs proposent les 2 devises) .  Nous avons appliqué le principe de payer selon la devise demandée soit en colonnes soit en dollar. Nous avions épuisé toutes nos colonnes avant de partir en faisant le plein d’essence. Heureusement car le bureau de change de l’aéroport était fermé.

ASSURANCE

Nous avons pris une assurance voyage qui nous a coûté 63$ pour toute la famille via notre banque HSBC (AIG travel guard). Car même avec une master card Gold, il faut démontrer que l’on paye +75% du voyage avec la carte pour pouvoir bénéficier des garanties. Pour 63$, je n’ai pas voulu prendre le risque d’être coincé au Costa Rica pour un problème médical grave.

INTERNET 

Nous sommes allés sur Internet pour y puiser des infos et après quelques heures de google on a les idées plus claires (Toutcostarica.com – le routard.com – voyager forum.com ...). Nous avions 2 contraintes de taille : aéroport d’arrivée Liberia et nous ne disposions que de 7 jours car cela correspond a l’unique semaine de vacances des écoles canadiennes : March break. Au bout de quelques clics, on tombe irrémédiablement sur le fameux Pierre (Guillaumie de son nom de famille) qui est devenu via son site Toutcostarica.com l’ange gardien des français en balade dans ce pays.

Notre site le plus utilisé sera Tripadvisor pour avoir des conseils sur les hôtels et les restau.

Nous avons réservé sur Internet notre voiture + nos 5 premiers hôtels afin d’être surs d’avoir un toit pour dormir (si on est 2 en hors saison, on peut tout faire sur place). C’est reposant de savoir qu’on est certain d’avoir un lit lorsque la nuit tombe. Lorsque l’on voyage avec des enfants je conseille les hôtels avec piscine car le soir ils sont bien contents de pouvoir nager.

Nous n’avons pas cherché les hôtels tenus par des français mais il se trouve que ce fut le cas et c’est très agréable de pouvoir communiquer en français comme ça vous avez de précieux conseils pour votre journée du lendemain.

ITINERAIRE :

J’avais prévu un itinéraire un peu compliqué mais grâce aux conseils de Pierre, ce dernier me l’a corrigé et finalement nous avons eu un très beau voyage.

Nota important : en cette période de March break nous avions peur d’être envahis par les cars de touristes donc nous avons évité les zones trop touristiques mais cela signifie aussi se priver des plus beaux endroits du Costa Rica (tortuguero-Cahuita-Monteverde-Montezuma...) . En réalité nous n’avons vu quasiment personne. Nous avons fait pas mal de route, car nous avons voulu voir un maximum, je pense que changer d’hôtel tous les jours est une erreur car il vaut mieux se poser à un endroit et de là rayonner c’est plus reposant.

Voici notre itinéraire :

jour 0 : arrivée Liberia

jour 1 : Liberia vers Tenorio

jour 2 : Tenorio – Cano negro – Arenal

jour 3 : Arenal

jour 4 : Arenal – PV de Sarapiqui – Turrialba

jour 5 : Turrialba – Samara

jour 6 : Samara

Jour 7 : depart Liberia

VOITURE

Nous avons loué un 4X4 par l’intermédiaire de Pierre, 932$ pour un Turracan avec GPS et rachat total de franchise. J’ai pris le rachat de franchise pour avoir l’esprit libre car cela gâche le voyage s’il faut débattre le dernier jour avec le loueur de voiture pour un minuscule poc sur la portière. Un 4X4 est indispensable car une voiture normale ne peut pas aller dans les parcs et le bus est trop long si on ne dispose que de 7 jours. Le Turracan est une bonne taille pour 5, il y a largement la place pour les bagages et les passagers.

Le GPS est indispensable au Costa Rica car il n’y a aucun panneau de signalisation et donc même avec une très mauvaise carte (carte gratuite de l’office du tourisme)  nous ne nous sommes jamais perdus.

Rapidement nous découvrons que la climatisation du véhicule est très faible et les enfants sur plaignent de la chaleur car seuls les passagers ont un peu de fraîcheur. Pour l’intérieur du pays c’est bon mais nous craignons notre retour sur Nicoya. Depuis le volcan Irazu je passe un coup fil à Pierre et dans les 20mn qui suivent le problème est réglé et une nouvelle voiture nous attend à l’aéroport de San José avec une clim parfaite. c’est toujours mieux de passer par Pierre que directement avec  l’agence car il appelle directement le patron et les choses s’arrangent très vite car avec le chiffre d’affaire qu’il représente, il a un poids certain.

Jour 0 :

Arrivée après 6 heures de vol et de splendides vues aériennes sur le Mexique et le Nicaragua, nous atterrissons a Libéria : 35 degrés. On est dans l’ambiance.

Nous trouvons facilement le Boyeros qui donne directement sur la panamericaine. (Nous découvrons cette fameuse autoroute Costa Ricaine qui ressemble à une départementale française).

Son restaurant est ouvert 24h/24h, c’est le routier du coin. Très copieux. (72$)

L’hôtel vu de derrière ressemble à une caserne militaire avec des fils barbelés mais finalement on se sent en sécurité derrière ces grillages.

La chambre est pas jolie mais correcte avec air conditionné et la piscine est très belle. Nous ne cherchions qu’un lit pour la nuit donc une chambre pour 5 est idéale même si le père ronfle (100$) + 34$ petit déjeuner .

Peut être que le Best Western est une meilleure option sur Liberia mais j’ignore s’ils acceptent de tasser 5 pers dans une chambre ?

jour 1 :

Depart vers 7h30 pour le Tenorio.

A notre grande surprise la route est parfaite, pas un seul nid de poule et elle roule bien.

Vers 9 heures nous arrivons au Tenorio Lodge, conseillé par Pierre. Un superbe endroit où Christine la propriétaire nous accueille de façon très sympathique. Il y a un autre lodge sur la parcelle de terrain : le Sueno Celeste (belges) mais il faut rester minimum 2 nuits ce que nous ne voulions pas.  Les bungalows sont super beaux et le jardin est plein d’oiseaux. nous avons vu plus d’oiseaux dans les hôtels que dans les parcs.

Pas possible de dormir a 5 dans un bungalow, nous prenons 2 bungalows pour 100$x2. (C’est un peu dommage car les bungalow sont tellement grands !)

Christine nous indique la route pour le Tenorio parc et le fameux Rio celeste. Pour y parvenir il faut  faire une longue piste empierrée (30-40 mn). Ca semble court mais quand c’est de la piste ça fait long. Le guide du parc nous envoie manger chez sa mère à 1km plus loin (Posada La Amistad) 6$*5. C’est vraiment le Soda très très local mais nous sommes contents. Ici on ne choisit pas, on mange ce qui est servi. Sylvie avait bien fait les recommandations avant de partir : pas de glaçon, pas d’eau du robinet, pas de salades ... et nous voila face à une immense carafe de limonade avec des glaçons. Ayant survécu à cette épreuve de passage sans turista, nous boirons désormais de l’eau en carafe dans tous les sodas du costa rica sans aucun problème.

Finalement nous visiterons le parc sans guide (50$) . D’ailleurs nous ne prendrons jamais de guide durant notre séjour (sauf Cano Negro) car nous ne sommes pas des fan de la quête du Quatzal et comme nous ne parlons pas Espagnol, c’est un peu fatigant.

Nous partons directement au fond du parc ce qui est une magnifique balade dans la foret.

Pour aller se baigner dans les eaux thermales il faut faire le tour complet et revenir sur l’autre rive en passant sur des ponts précaires. Pas évident à trouver, ce sont juste des petits trous au milieu des rochers sur le bord de la rivière.

Nous avons réservé la cascade pour le retour et bien nous en a pris car nos genoux étaient si fatigués que nous nous sommes arrêtés a mi parcours avec une belle vue, laissant les enfants courir jusqu’au bas pour faire des photos.

nous avons rencontré 6 personnes dans le parc c’est pas la foule!

Retour au lodge bien crevés et contents de pouvoir se relaxer dans le jacuzzi.

Le soir nous mangeons au Tenorio qui propose un menu agréable pour 20$x5. C’est un peu pommé donc mieux vaut manger sur place.

Jour 2 :

Après le petit déjeuner, Christine nous organise une sortie avec Don Lollo un vieux guide de 70 ans qui connaît Cano Negro comme sa poche (45$*5) . Encore des Km de piste empierrée, mais nous prenons l’habitude et nous roulons désormais plus vite (j’aimerais pas être a la place des amortisseurs). Vers 11h nous partons sur le bateau et là nous découvrons les caïmans , les tortues et les oiseaux des marais (ibis, martin pêcheur ...)

Nous avons vu 30 caimans et 50 tortues. les caimans font entre 1m et 2m et les tortues entre 20 et 30cm. Nous mangeons dans un soda sur la place sur la place du village en face de l’office du tourisme et nous avons enfin compris que le choix c’est poisson(tilapia) ou poulet ou bifteck et que le reste est invariablement riz-haricot noirs-salade. Nous tentons le bifteck, c’est une erreur grave car la viande est limite immangeable tellement elle est dure. C’est le métier qui rentre !

Christine nous avait conseillé d’aller visiter la ferme aux papillons qui est cachée juste derrière le soda. C’est très sympa, la dame attrape les papillons et les fait voir de près et en plus on peut faire de superbes photos. Je ne me souviens plus du prix mais 25$ pour la famille peut être. Puis retour a l’hôtel et départ pour Arenal.

Nous reprenons la route #4 qui est toute neuve et en parfait état mais a San Rafael nous faisons l’erreur de prendre un raccourci pour descendre directement sur le lac à Nuevo Arenal. Nous nous mangeons encore quelques heures de cailloux, rien ne vaut les routes « rouges ».

Au moins nos efforts sont récompensés car nous avons une magnifique vue sur le lac et sur le volcan Arenal. Arrivés sur le lac, nous prenons à gauche la route côtière qui est en très bon état et roule bien jusqu’à l’embranchement de El Castillo.

Nous prenons la piste qui monte au Castillo, cette piste vient d’être entièrement refaite, elle est lisse comme une table de billard et on roule a 100Km sans problème. Mais cela ne devrait pas durer longtemps car les pluies vont créer des nids de poule dans les semaines à venir.

Nous arrivons a l’hôtel  vers 16h30 : Cabinas el Castillo. (80$x2). Arenal.net est un bon site internet pour ce coin.

Nous avons pris les chambres supérieures qui ont été refaites à neuf et qui sont très bien avec une belle baie vitrée sur le volcan.

Comme le programme est très chargé pour demain, nous décidons de faire une première activité le soir même : les eaux chaudes.

Le prix très élevé du Tabacon et sa réputation de mauvaise nourriture nous incite à aller vers les Ecothermales. Malheureusement c’est plein. Nous partons donc pour Baldi. En passant nous entrons dans Tokitu, qui est voisin, mais le dîner n’est pas sur place et pour 45$ il y a 5 malheureuse piscines. A Baldi pour 35$ c’est gigantesque, et les enfants sont super contents, il y a des toboggans super rapides et même le père doit se soumettre a l’épreuve de passage ! C’est le seul moment où nous croiserons des touristes mais les deux cars qui arrivent sont des sourds-muets donc une compagnie plus que silencieuse ! le dîner est un buffet très correct, nous avons passé une bonne soirée.

Le soir nous retrouvons nos chambres avec vue sur l’Arenal. De nombreuses personnes nous diront que nous avons eu beaucoup de chance car c’est rare d’avoir le volcan complètement dégagé pendant 24 heures. Toutes les 10mn , nous voyons un point rouge au sommet du volcan et nous apercevons des morceaux de lave qui descendent le long de la paroi. 

Jour 3 :

Nous avions vu sur Internet la possibilité des hanging bridges à 6heures du matin avec guide pour les oiseaux. Sylvie et les 2 grandes se pointent à 6 heures mais il n’y a personne.Pour 22$x3, elles feront le tour sans guide. Elles ont bien aimé ce parc. A 8 heures lorsqu’elles repartent, le circuit ouvre et les premiers touristes arrivent.

L’Etape suivante est le Zip Line : nous nous présentons au Sky tram qui est juste à coté de l’hôtel mais c’est complet,  nous nous dirigeons alors vers La Fortuna pour faire Ecoglide Arenal Park  35$x4 (nous avions réservé via notre hôtel pour 11h). Nous avons bien aimé ce Zip Line, non pas que nous ayons beaucoup de comparaison mais tout se passe dans le parc et nous allons d’arbre en arbre et au milieu de la foret (pas de pylône métallique). Au niveau sécurité, tous les câbles sont doublés (1 pour la roulette et 1 autre pour la sangle de sécurité). Le saut de Tarzan à la fin vaut vraiment le coup.

Au retour nous allons manger « Chez Fernando » un restaurant conseillé par Tripadvisor, c’est vraiment une bonne table. L’après midi les filles font le tour de la ville pour chercher des souvenirs. On termine par la cascade de la Fortuna (10$x5). C’est un très joli coin pour se baigner. Il n’y a aucun moustique, d’ailleurs à part la nuit a Turrialba, les moustiques n’ont jamais été un souci.

Le soir nous allons manger une Pizza et une glace chez John dans le village de Castillo. Merci Tripadvisor, sinon jamais nous n’aurions eu l’idée d’aller dans ce restau complètement pommé. John fait partie du décor et il vient s’installer à votre table pour bavarder, soirée fort sympathique.

Cette nuit le Volcan est dans les nuages, donc pas de coulées de lave.

jour 4 :

Nous partons vers Puerto Viejo de Sarapiqui pour rejoindre Turrialba.

C’est une longue route de 6 heures, mais une route en très bon état.

Néanmoins, avec les camions, les centre villes de villages ... il faut compter 50Km/heure de moyenne.

Vers 10h30 nous arrivons a Chilamate chez Aventuras del Sarapiqui. nous n’avions pas réservé et le prochain tour était à 14h, mais comme nous étions 5, ils acceptent de faire une exception et le guide qui vient de terminer sa descente repart avec nous pour une nouvelle descente. (50$x4). Nous partons en bus vers La Virgen, et nous prenons les rapides de niveau 2 et 3. Ce fut un très grand moment dans notre voyage. La pluie s’est arrêtée, mais avec toute l’eau que nous avons reçu, la météo est vraiment un détail ! Durée de la descente 2 heures avec une pause Ananas a mi parcours. Notre petite Clémence de 10 ans a pris peur lorsque le bateau s’est relevé et a préféré sauter dans l’eau, ce qui nous a valu une opération de sauvetage. Nous avons acheté le CD avec les photos car nous avions avec nous un canot pour le photographe + un canot pour le sauveteur.

Nous mangeons dans un Soda plus loin sur la route et tout l’après midi nous roulons pour arriver a Turrialba avant la nuit car la Finca monte Claro n’est pas facile à trouver. Nous roulons sous une pluie fine  et de Siquirres à Turrialba nous traversons des nappes de brouillard. Très jolie route mais énormément de virages, compter 40 Km/h de moyenne.

Marie et Christian nous accueille très chaleureusement dans leur ferme. Nous voulions aller chez eux pour dormir sur leur mezzanine découverte sur Internet.

L’entrée de la ferme est une barrière avec un garde armé, il faut se présenter et ensuite on entre dans 350 ha de nature. Nous nous installons sur la Mezzanine avant la tombée de la nuit car il n’y a pas d’électricité. Un bon conseil : aspergez vous de repellent pour ne pas vous réveiller avec des boutons sur la figure !

Nous dînons avec nos hôtes un très bon chèvre chaud, ça nous change des haricots noirs. Le matin nous observons les Toucan (dont le cri ressemble à celui des crapauds) et nous faisons le parcours rouge qui est magnifique avec une belle cascade et nous nous retrouvons à la ferme pour le petit déjeuner. Nous partons vers 8 heures pour Irazu après avoir payé 110$ pour le dîner+Mezzanine+petit dej.

jour 5 :

Longue montée en voiture vers l’Irazu sur une route de montagne avec passages de brouillard et éclaircies. Très belle vue sur la vallée. Selon les conseils de Marie, nous prenons la route du haut pour éviter Cartago et c’est splendide et plus rapide. Nous payons le péage du parc (10$x4 + 3$ parking).

Nous passons une heure à visiter le cratère, le temps est dégagé, c’est très joli.

En redescendant nous nous arrêtons au restaurant (56$)

J’appelle Pierre pour régler mon problème de clim, en 30mn c’est chose faite, il me rappelle et j’ai rendez vous chez Targetcarrental à 16h.

Nous descendons du Volcan, contournons San José par son périphérique, et récupérons un Toyota de classe supérieure pour le même prix. Nous décidons d’aller jusqu’à Samara d’une seule traite. Un coup de téléphone au Pacifice Lodge pour vérifier la disponibilité des chambres et c’est bon. Nous prévoyons une arrivée vers 20h. Nous faisons toute la route de nuit depuis la panaméricaine, mais c’est une bonne route sans problème et Clémence et Lionel nous accueillent.

Nous avons une suite composée de 2 chambres avec 2 SdB + 2 lits dans l’entrée (120$). Très bon rapport qualité/prix.

Ils ont un très bon chef cuisinier aussi nous avons un excellent repas a l’hôtel. (20$x5). Plongée dans la piscine car il fait chaud sur la cote.

jour 6 :

Promenade vers la plage buona vista juste à coté de l’hôtel (10mn a pied). C’est une plage de sable noir très sauvage. Nous pouvons observer les singes hurleurs se balader dans les branches. Départ pour la plage Carrillo vers 10h. C’est une plage comme les cartes postales avec des palmiers et une baie de 2 km de sable fin et une mer super chaude et quasiment personne. Attention les coups de soleil, ça cogne dur !

Déjeuner sur la plage de Samara chez « Le Sheriff » bien à l’ombre (10$x5). L’après midi shopping dans Samara (et oui, même au Costa Rica, des filles ça reste des filles !) . nous cherchons en vain une messe mais les renseignements ne sont pas très fiables dans ce pays, ce qui nous vaut un aller et retour pour rien à Nicoya. Le soir nous partons sur la plage Buona Vista pour observer un magnifique coucher de soleil.

Diner au restaurant El Lagarto (style Texan)  : décor original et très bonne viande (115$) (Clémence conseille également Casa Esmeralda)

Jour 7

L’hôtel avait organisé un tour à cheval avec un gars du coin (départ 8 heures) . Nos trois filles s’en vont et nous avons frôlé la catastrophe. Notre Clémence a pris un coup de soleil malgré son chapeau et elle a failli tomber inconsciente. Heureusement sa grande sœur a bien réagi et a demandé qu’on la fasse boire en allant chercher de l’eau dans une maison et Clémence a réussit à revenir sur le cheval du moniteur.

Nous partons vers 11h pour Playa del Coco beaucoup plus au Nord.

nous arrivons vers 13h au restaurant Papagayo en centre ville avec belle terrasse. Pour le dernier jour, Papa s’offre de la Langouste !

Retour vers l’aéroport et décollage pour Toronto. Paiement des taxes de 15$ + 26$.

PURA VIDA !

Partager cet article

Repost 0
Published by Famille Karibou - dans Vie de famille
commenter cet article

commentaires

flo 13/04/2010 16:10


bravo pour tous les details du voyage!et les belles photos !