Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 04:28

La Chine n’a pas un PIB très élevé si on compare son nombre d’habitants. Toutefois avec un belle croissance de +10% par an, elle gagne des places chaque année et en 2009 elle vient de passer devant l’Allemagne et passera devant le Japon en 2010 pour devenir le 2eme pays mondial. La grande force de la Chine est son industrie qui fabrique des produits exportés dans le monde entier et qui lui garantissent un bel excédent commercial de 200 milliards par an.

En situation de crise il est important d’avoir une bonne base agricole + industrielle car les services ne servent à rien si on n’a pas d’argent pour les utiliser. C’est la drame de la GB qui s’est spécialisé dans la banque et qui a éliminé son industrie. 


(millions de $) -

  Union européenne 16 447 259

1-  États-Unis 14 256 275

2- Japon 5 068 059

3-  Chine 4 908 982

4-  Allemagne 3 352 742

5-  France 2 675 951

6- Royaume-Uni 2 183 607

7- Italie 2 118 264

8-  Brésil 1 574 039

9- Espagne 1 464 040

10-  Canada 1 336 427

La Chine a toutefois des faiblesses mais saura les rattraper rapidement dans les années à venir.

Le YUAN :

On a beaucoup parlé du Yuan , c’est la monnaie Chinoise qui est sous-évalué. Les économises estiment que le Yuan vaut 20% a 30% de plus que sa valeur actuelle. En fait, c’est le US$ qui a perdu 20-30% de valeur !

La Chine a décidé de fixer le Yuan sur l’US$ afin d’éviter des fluctuations trop fortes sur les importations et les exportations. Un Yuan faible c’est la garantie de faire de bonnes exportations et d’être toujours compétitifs malgré un pétrole fort qui pénalise les transports (ce qui n’est plus le cas de nombreux mois)

Les réserves Chinoises :

La vraie force de la Chine c’est son trésor de guerre. Pendant que la Grèce et le Portugal peinent à trouver 30 A 50 milliards pour refinancer leur dette, la Chine possède dans son bas de laine 2400 milliards de dollars. Elle est les moyens de payer 10 fois sa dette nationale !

Ce trésor est composé essentiellement de bons du Trésor americain. Aussi, si le US$ s’écroule, le trésor chinois s’écroule avec. C’est la raison pour laquelle la destinée de la Chine et des USA sont extremement liés. Pour éviter une trop grande dépendance, la Chine a acheté d’autres devises comme l’Euro ou le Yen mais rien ne dit que ces monnaies soient très solides.  Alors la meilleure solution c’est de se passer des devises étrangères et de commencer à faire des échanges en Yuan directement avec les pays asiatiques et avec le Brésil.

La puissance spéculative :

Avec une telle réserve d’argent, la Chine peut se payer se qu’elle désire. Elle a acheté 10% de la banque Morgan Stanley. Hummer, Volvo et Saab sont devenues des marques de voiture chinoises. Actuellement, l’un des constructeurs de voiture chinois possède 2 milliards de cash et voudrait se payer une marque occidentale, c’est le prix payé par Geely pour racheter Volvo à Ford, une bouchée de pain.

Le ministre de l’économie Chinoise a dit qu’il pouvait faire doubler le prix de l’or sous 10 jours s’il décidait d’acheter massivement du métal or, mais il a dit qu’il ne s’amuserait pas à le faire. Avec 2400 milliards de cash, la Chine peut faire varier les cours de n’importe quelle matière première (comme le riz par exemple) et spéculer à la hausse ou à la baisse.

Quand on voit comment une malheureuse note de Std &Poors met à feu et à sang la zone euro, on imagine le pouvoir destructeur de la Chine vis à vis de pays aussi endettés que l’occident. C’est un peu comme une fin de partie de Monopoly où celui qui possède un tas de billets vous met à genoux et vous oblige à tout hypothéquer.

Le marché intérieur :

Les occidentaux se réjouissent un peu vite de la croissance chinoise , y voyant là une aubaine pour leurs exportations. En réalité les Chinois n’achètent pas des voitures fabriquées en Europe mais des voitures fabriquées en Chine avec une licence partenaire. C’est ainsi que les gros fabricants sont Volkswagen Chine et General Motors Chine.  On pourra vendre des Airbus aux chinois à condition de les monter chez eux et de faire travailler leur main d’œuvre.

Pour couronner le tout, la Chine possède un tel marché intérieur qu’elle n’est pas aussi dépendante du reste du monde comme le Japon ou l’Allemagne qui exportent beaucoup.

Partager cet article

Repost 0
Published by Famille Karibou - dans Economie
commenter cet article

commentaires