Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 mars 2009 6 28 /03 /mars /2009 19:06

Une seconde vidéo permet de voir une démonstration de patinage synchronisé qui faisait partie du spectacle. Nous avons la grande chance d'avoir dans le club de Burlington la meilleure équipe synchro du Canada qui s'est produite à Rouen pour la French Cup en février 2009.




Repost 0
Published by Famille Karibou - dans Vie de famille
commenter cet article
28 mars 2009 6 28 /03 /mars /2009 18:47

Hélène et Clémence ont préparé le Gala annuel du club de Burlington. Une courte vidéo montre leurs exploits.








Repost 0
Published by Famille Karibou - dans Vie de famille
commenter cet article
26 mars 2009 4 26 /03 /mars /2009 02:27
HOMELIE du 24 mars 2009 de notre curé

Jésus guérit par la parole "Léve toi et marche! (Jean 5,1-16)
La Parole est donc d'une puissance incroyable
Mais la Parole est également dérangeante. La Vérité est difficile à entendre.
Aussi les pharisiens n'auront qu'un seul objectif pendant les années de vie publique de Jésus : LE FAIRE TAIRE .

Avec Benoît XVI, nous sommes dans la même logique. Il faut tout faire pour l'empêcher de parler, de proclamer la vérité au monde. Et cela vient de l'interieur de l'Eglise elle même comme du temps de Jésus.
Ce ne sont pas les romains mais les pharisiens qui ont condamné Jésus.

La Vérité dont est dépositaire le Pape n'est pas sa vérité personnelle, elle est celle de l'Eglise qui est inspirée par l'Esprit Saint (en particulier au travers du collège des évêques). Aussi, Benoît XVI ne fait que répéter ce que disait Jean-Paul II ou Paul VI et que répétera son succeseur. Le Pape n'a donc pas le choix, car se taire serait trahir sa mission de pasteur de l'Eglise universelle. Subir la persécution est une composante inéluctable de son ministère de successeur de Pierre.

Prions pour notre Pape .

Repost 0
Published by Famille Karibou - dans Chrétien
commenter cet article
26 mars 2009 4 26 /03 /mars /2009 02:21

Dominique Morin, malade du sida : "Le préservatif est un leurre"

  • famillechretienne.fr
  • 20/03/2009

Avez-vous jugé scandaleux les propos récents de Benoît XVI ?

Ce que je trouve scandaleux, ce sont ces choeurs de vierges effarouchées. Qu’a dit Benoît XVI ? L’homme ne peut se résigner à vivre des comportements sexuels à risque (vagabondage sexuel ou homosexualité), ni la société fonder une prévention du sida sur l’échec. Il a rappelé que l’homme est doté d’une raison, d’une liberté, et qu’il est capable de poser des actes. La réponse à donner au sida est dans ses moyens de propagation. Le seul moyen sûr d’endiguer le risque est d’éviter les comportements à risque. C’est du simple bon sens, mais ce n’est pas le mieux partagé à l’heure actuelle ! Alors je dis merci au Pape d’avoir brisé un tabou.

Benoît VXI ne nous transmet pas une théorie qu’il vient d’inventer. Il ne fait que rappeler ce que prône l’Eglise, basée sur la Révélation. Dans l’Ancien Testament déjà est écrit "je te montrerai le chemin de la vie et de la mort. Tu choisiras la vie". Comme Dieu, l’Eglise croit en nous. Elle croit l’homme capable de poser des choix. Ces choix font sortir d’une logique fataliste qui fait de l’homme l’esclave de ses pulsions.

N’est-ce pas rendre service aux jeunes que de leur recommander le port d’un préservatif ?

Je témoigne dans les écoles depuis quinze ans. Aujourd’hui, les jeunes pensent qu’une sexualité pulsionnelle, instinctive, est leur seul horizon. Or, derrière leur demande "Dis-moi comment avoir une partie de jambes en l’air tranquille" se cache une aspiration profonde, le désir d’aimer sans savoir comment s’y prendre. Dire qu’un jeune est obligé d’avoir des relations sexuelles pour se découvrir et apprendre à aimer correspond à la logique freudienne, qui est fausse. Pour des catholiques, faire de Freud un docteur de l’Eglise en dit long sur leur vision de l’homme !

Il existe une autre voie que celle de la pornographie, la masturbation, les relations instables. Oublier de leur dire cette vérité revient à leur mentir. Celui qui leur dit d’utiliser un préservatif se lave les mains et s’offre une bonne conscience à peu de frais. Le jeune se retrouve face aux limites du moyen et de relations sans confiance. Le préservatif est un leurre et une escroquerie !

Vous êtes vous même porteur du HIV. Quel a été votre parcours ?

Dans les années 80, je vivais dans la délinquance, la drogue, le sexe, et la violence politique. En 1986, j’ai commencé à me convertir. Je n’en pouvais plus de toute cette violence. Par la pratique religieuse, j’ai découvert une joie que je ne connaissais pas. J’ai décidé de me confesser, persuadé de me faire jeter ! Or j’ai rencontré la miséricorde de Dieu, à travers le sourire bienveillant du prêtre et son absolution. Puis j’ai découvert en 1993 que j’étais infecté du sida, en phase 4. J’étais fichu.

Vous parlez de politique de prévention, comme le Saint-Père. Ce discours peut-il tenir face à un séropositif ?

Il existe bien sûr des cas d’exception, mais une morale ne se détermine pas en fonction d’un échec ni d’un mal. Jamais l’Eglise n’a dit d’aller s’infecter sans préservatif. Certaines pulsions sont parfois si fortes, notamment chez les homosexuels, que la personne n’est pas toujours capable, malgré ses efforts, d’y résister. Dans ce cas-là, bien sûr, le prêtre invite à ne pas en plus propager la mort.

Comment avez-vous tenu ce pari de la chasteté ?

Je n’ai pas eu de relations sexuelles depuis 29 ans et c’est pour moi le seul moyen complètement sûr de ne pas transmettre le virus. Je ne suis pas meilleur que les autres malades. Ma conversion m’a fait changer de perspective sur moi, mon corps, ma relation aux autres. La prière et les sacrements m’ont donné les grâces nécessaires pour déraciner en moi des habitudes et combattre ma faiblesse. J’ai appris à me "domestiquer". J’ai aussi découvert des relations chastes avec des filles. L’abstinence sexuelle est parfois difficile, mais le plaisir dont cela me prive ne me manque pas tellement, au regard de la vie apaisée que je connais aujourd’hui.

Vous êtes-vous senti condamné par l’Eglise ?

Jamais je ne me suis senti rejeté par l’Eglise, au contraire. Elle m’a ouvert ses portes, elle m’a accueilli comme j’étais, là où j’en étais. Je me suis senti aimé. Car l’Eglise distingue la personne de ses actes. Avant ma conversion, je me sentais condamné par les propos de l’Eglise, parce que je croyais faire corps avec mes actes. Je croyais que lorsque l’Eglise condamnait tel acte, elle condamnait l’homme. Or, "la vengeance de Dieu, c’est de pardonner", comme disait Pagnol. Dieu ne sait qu’aimer. Il couvre d’un amour de prédilection les malades du sida.

Beaucoup accusent l’Eglise aujourd’hui...

C’est oublier que l’Eglise fut la première à se soucier des sidéens. Dès les années 80, aux Etats-Unis, le Cardinal O’Connor a ouvert un service spécial pour les accueillir, alors qu’on ignorait encore les risques de contamination. Mère Teresa est venue créer le premier centre "The gift of love" à New-York, dédié aux malades du sida. Il en existe plusieurs aujourd’hui, à travers le monde.

L’Eglise veut le bonheur de l’homme. Le Pape tient son rôle de père, de pédagogue, lorsqu’il rappelle que l’homme est destiné à aimer en vérité, et non dans le mensonge, dans la peur et le risque de la mort. Il nous montre un chemin exigeant, sans chercher à plaire ni à séduire. Le sida se propage par le multi partenariat. Le seul moyen de l’endiguer est de revenir à la racine de l’amour. Chacun aspire à l’amour vrai, fondé sur la confiance. Voilà le véritable enfer : non pas être puni des conséquences de son péché, mais avoir peur d’aimer.

Stéphanie Combe

Repost 0
Published by Famille Karibou - dans Chrétien
commenter cet article
26 mars 2009 4 26 /03 /mars /2009 02:14

Les médias africains déplorent l’attitude des médias occidentaux

Pendant la visite du pape en Afrique


ROME, Mardi 24 mars 2009 (ZENIT.org) -  « Le Cameroun vient de boucler avec une réussite insolente la troisième visite papale de son histoire », lit-on dans le Cameroon Tribune, après les quatre jours de visite de Benoît XVI sur le sol camerounais, qui déplore en même temps la polémique engagée par les médias occidentaux contre le pape durant cette visite.  

« Le Cameroun et l'Afrique ont vécu quatre jours si intenses et si magiques, qu'ils peinent encore à en jauger l'insondable portée », souligne Marie-Claire Nnana dans son article, convaincue que cette visite du pape en Afrique est « une visite à succès, et un événement majeur qui marquera l'Eglise et tout le continent ».

« En posant l'acte d'amour que constitue sa visite, en nous assurant de l'amour de Dieu, nous les damnés de la terre, le pape nous comble d'espérance », souligne la journaliste.

Mais « on ne décrira jamais assez le rapt inélégant et la parfaite imposture des médias européens et en particulier français sur cette visite », souligne-t-elle. « C'était le temps de l'Afrique. L'Afrique n'aspirait qu'à la communion spirituelle et à la fête. Nos confrères se sont évertués à ne mettre en lumière que les aspects les plus anecdotiques de cette visite, les chiens écrasés, l'écume des jours », ajoute-t-elle.

« Pas un mot sur le synode des évêques africains à venir, ni sur le document préparé à cet égard par le pape », commente-t-elle. « Ils ont parasité les ondes avec une polémique qu'ils ont créée de toute pièce. Car en sortant de son contexte la déclaration du pape sur le préservatif, ils en ont dénaturé la substance ».

Autre exemple de sabotage stratégique reproché aux médias occidentaux : avoir cherché, en Angola, à « éclipser le message apostolique en montant en épingle une déclaration sur l'avortement thérapeutique ».

« En résumant huit jours de visite en deux petites phrases, de préférence celles susceptibles de remuer une opinion publique formatée, il y a un risque de caricaturer et de fausser le message », souligne-t-elle. Et le comble pour la journaliste c'est lorsque « ces médias déclarent parler au nom des Africains ».

« Non, merci, chers confrères, vous parlez pour vous-mêmes, et pour votre public. Les Africains sont assez grands pour déchif frer et critiquer, au besoin, les messages du pape, afin d'en tirer la substantifique moelle. ».

De plus, estime-t-elle, « les débats autour du SIDA et de l'avortement sont trop importants pour les biaiser de cette manière, en les réduisant à une polémique médiatique ».

« Si nous décrions cet opportunisme chez nos confrères, ce n'est pas que ces questions indiffèrent les Africains que nous sommes, précise la journaliste du Cameroon Tribune, simplement, il nous semble peu fécond de vouloir infléchir les prises de positions papales, parce qu'elles découlent des principes moraux et de valeurs dictés par les évangiles dont il est le gardien ».

« Le pape, que les médias décrivent comme austère et peu charismatique, nous a paru au contraire sensible à nos démonstrations bruyantes et sincères », poursuit-elle. «  Il les a reçues dans le tempérament qui est le sien : tout en retenue, le geste peu emphatique, le regard ardent ».

En conclusion la journaliste pense que « Benoît XVI en aura bien besoin » de l'affection des fidèles Africains pour continuer sereinement sa mission, dans une Europe, dit-elle, « dont il est le fils biologique, mais non pas spirituel puisque cette Europe nie désormais la dimension spirituelle du monde ».

Isabelle Cousturié


header_original_mod
Repost 0
Published by Famille Karibou - dans Chrétien
commenter cet article
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 22:05
J'ai trouve sur le site ZENIT.ORG un article interessant sur le sujet :
Je vous rappelle que ZENIT est totalement gratuit et fournit tous les jours/semaine une revue de presse.


Ile Maurice : l’évêque de Port-Louis s’exprime sur le SIDA

ROME, Lundi 23 mars 2009 (ZENIT.org) - « Si on n'y met pas l'âme, si on n'aide pas les Africains, on ne peut pas résoudre ce fléau par la distribution de préservatifs », souligne Mgr Maurice Piat, évêque de Port-Louis, à l'Ile Maurice, dans un communiqué de l'évêché. 

Revenant sur la réponse faite par Benoît XVI à un journaliste durant le vol qui le conduisait en Afrique, concernant la position de l'Eglise, « considérée comme n'étant pas réaliste et efficace », dans sa façon de lutter contre le SIDA, Mgr Piat estime que « le pape a tout à fait raison lorsqu'il dit que le problème du SIDA ne peut être réglé simplement en distribuant des préservatifs ». 

Le communiqué de l'évêché rappelle que le pape, dans sa réponse, dit explicitement qu' « on ne peut pas surmonter ce problème du SIDA uniquement avec des slogans publicitaires » ; que « la solution se trouve dans un double engagement : une humanisation de la sexualité et l'assistance humaine et spirituelle des malades du SIDA ».

Pour expliquer pourquoi il donne raison au pape, Mgr Piat reprend une partie de son message de Noël de 2005 rapportant qu'après « des recherches faites en Afrique du Sud, des organismes ont été surpris de voir la maladie se répandre très vite malgré les tonnes de préservatifs déversés dans les lycées, les collèges, les universités ».

Ces chercheurs ont alors constaté que « quand des gens bien intentionnés viennent dans des collèges faire des campagnes d'information et de prévention par rapport au SIDA et qu'ils proposent le préservatif comme seul moyen de prévention, ce qui se passe en fait c'est que des jeunes qui jusque-là s'abstenaient de relations sexuelles par peur du SIDA, comprennent alors qu'ils peuvent avoir des relations sexuelles autant qu'ils veulent, en toute sécurité, pourvu qu'ils se servent du préservatif ».

Ces jeunes « commencent alors à avoir une vie sexuelle active et souvent dispersée en se protégeant avec un préservatif » et après un temps, poursuit le communiqué, soit eux, soit leurs partenaires commencent à en avoir assez du préservatif « gêneur », ou bien ils négligent d'en avoir toujours sous la main, et de plus en plus prennent des risques en ayant des relations sexuelles non protégées ».

« Et c'est souvent ainsi qu'ils attrapent le virus et deviennent des agents propagateurs de la maladie », expliquait alors Mgr Piat.

Ce qui est grave, estime-t-il, « ce n'est pas de se servir d'un préservatif si on ne peut s'empêcher d'avoir des relations sexuelles à risque et qu'on veut se protéger ou protéger sa partenaire, mais c'est de laisser entendre aux jeunes qu'ils peuvent avoir la vie sexuelle la plus désordonnée qui soit avant le mariage et qu'ils seront toujours en sécurité pourvu seulement qu'ils se servent d'un préservatif ».

Pour l'évêque de Port-Louis, le pape, dans sa réponse au journaliste, a fait appel « à un certain sens de la dignité humaine dans la manière de vivre la sexualité ».

De fait, explique-t-il, « dans un pays comme l'Ouganda, c'est grâce à une campagne d'éducation en vue d'une abstinence avant le mariage et la fidélité dans le mariage que le taux de propagation de l'épidémie a sensiblement baissé ces dernières années ».

L'évêque de Port-Louis assure que pour prévenir l'expansion du SIDA d'une manière durable, « il faut croire en la capacité des jeunes de vivre une sexualité épanouie et responsable dans les paramètres de la fidélité et de l'abstinence ».

« Le changement de comportement auquel sont conviés les jeunes est un processus à promouvoir aussi bien par les adultes que par les jeunes eux-mêmes », souligne-t-il dans le communiqué de l'évêché.

Enfin, Mgr Piat  déplore «les campagnes de distribution tous azimuts de préservatifs », car selon lui « elles laissent entendre que l'épidémie peut être jugulée par des moyens purement mécaniques ».

Pour être durable, estime-t-il « ce combat doit aussi faire appel à des ressources humaines plus profondes et plus solides à long terme ». 

Isabelle Cousturié

Repost 0
Published by Famille Karibou - dans Chrétien
commenter cet article
21 mars 2009 6 21 /03 /mars /2009 16:09
Ce schema est très interessant car il montre 2 vagues. La première en marron sont tous les crédits Subprime.
On voit que cette phase est quasiment terminée et que les emprunteurs ont été virés de leur maison. On pensait que le plus gros était dernière nous, mais en fait se prépare une seconde vague sur des prêts à taux variable. Ces prêts ont deux caractéristiques :
  • les mensualités sont progressives. Donc plus le temps passe plus c'est difficile à rembourser si les salaires sont gelés.
  • les mensualités sont indexées sur la valeur réelle du bien. Si la valeur du bien diminue les mensualités augmentent automatiquement ce qui accroît la difficulté de remboursement
L'ensemble de ces prêts variables laissent entrevoir une vague de 3 ans qui succéde à la vague de 2 ans des subprimes. On a pas fini de voir des ventes de maison aux enchères aux USA.

Repost 0
Published by Famille Karibou - dans Economie
commenter cet article
21 mars 2009 6 21 /03 /mars /2009 15:08
AIG :
La grande nouvelle de cette semaine c'est le versement de 450 millions de $ de bonus aux dirigeants d'AIG. Juste pour rappel, AIG au bord de la faillite a reçu une aide de l'Etat (contribuables) de 174 milliards de dollars en 2008. Obama est scandalisé par de telles pratiques, on le serait pour moins. 73 personnes ont touché 1 million de $ de bonus, et la plupart ont quitté l'entreprise avec leur pactole sous le bras.

En cette période si difficile, la publication des bonus (qui ont toujours existés) donne un sentiment d'injustice car le bonus est censé récompensé le bon résultat de l'entreprise. Il devrait donc être de 0 en cas de perte, mais cette part de rémunération des dirigeants est tellement importante que leur suppression reviendrait à diminuer par 2 le salaire des patrons. Or, en cette période de crise, on ne peut pas se permettre de voir partir tous les patrons à la concurrence, on a besoin de conserver nos cerveaux.

Si, les grands patrons continuent avec désinvolture à s'en mettre plein les poches, le peuple va descendre dans la rue pour couper les têtes. Le patron de Shell vient d'augmenter sa rémunération de +58% versus 2007.
Vous pouvez ecouter l'emission de RTL dans la rubrique " MES PAGES"

BAISSE SALAIRES :
Nous l'avions expliqué en 2008, dans le processus de déflation est prévu une baisse des prix à la consommation mais aussi une baisse des salaires. Les premieres annonces arrivent. IBM baisse les revenus de ses commerciaux de -15%, British Telecom gel le salaire de tous les employés (et maintien un bonus de 6 millions de $ pour son patron), FEDEX baisse de -5% les salaires de 36 000 personnes, HP demande une baisse des salaires volontaire ...
Une étude montre que les salaires d'embauche des cadres sera de -15% en 2009, pour corriger des hausses anormales dans les années précédentes par pénurie de matière grise sur le marché.


BANKS :
Sans faire de bruit, c'est la 18eme banque qui vient de fermer aux USA ce week-end. Pour info, les banques attendent désormais le samedi pour déposer leur bilan afin que la bourse de Wall Street ne s'en rende pas compte car chaque faillite donne un coup au moral des investisseurs et fait baisser le DJ.

Babcock et Brown : banque numero 2 en Australie a fait faillite.

Unicredit : banque #2 en Italie est au bord de la faillite

France : merci à AIG. Grâce au renflouement américain, la BNP et la Société Générale ont récupéré des sous.
Et oui, nos banques ne sont pas si robustes qu'on le pense.

Faut-il continuer à renflouer les banques ?
C'est une véritable fuite en avant qui ne servira qu'à rendre la chute plus douloureuse. Au lieu de soutenir les banques, les états devraient les aider à s'écrouler tout en douceur en garantissant l'épargne des petits porteurs pour ne pas créer un mouvement de panique mais en laissant la possibilité de purger les emprunts toxiques au lieu de les racheter.  Un peu d'humour dans la rubrique ALBUM PHOTOS avec "les plans de relance en images" (lancer le diaporama).

AMEX : première societé de cartes de crédit aux USA vient de recevoir une alerte sur sa santé future.

COTATION INDICE BOURSIER :
Une petite information intéressante pour ceux qui suivent les indices boursiers. Il faut savoir que lorsqu'un entreprise du CAC40 s'écroule , elle est sortie du bouquet et elle est remplacée par la 41eme société. Cela signifie que si le CAC40 a perdu -50% sur un an, les entreprises qui le composaient à l'origine ont peut être perdu davantage. On compare des pommes et des poires, mais au moins ça paraît meilleur ainsi et tant mieux pour le moral.


GB :
La Grande Bretagne est vraiment dans la panade.
Comme le système bancaire est complètement congelé, la banque d'Angleterre a décidé d'imprimer 160 milliards de livres. Les rotatives tournent à plein régime ce qui laisse augurer une dévaluation de la livre sterling.
La dette publique est maintenant supérieure à 100% du PIB ce qui permet à la GB de rejoindre le Japon et l'Italie dans le club des pays les plus endettés du G20.
Les taux d'intérêt viennent de passer à 0% une première dans l'histoire de la GB et rejoint ainsi la FED.
Le Daily Telegraph annonce que l'immobilier devrait encore baisser de -55% en GB.
On compte actuellement 10 personnes qui postulent pour un poste vacant. Et Gordon Brown annonce qu'il y a 500 000 emplois non pourvus en Grande Bretagne ??


ALLEMAGNE:
Les chiffres officiels de récession sont annoncés à -5% pour 2009.
En France Christine Lagarde annonce un -1,5% (mais l'Insee prévoit -3%)
La prime à la casse allemande a bien fonctionné : +22% de ventes de voitures en février 2009. Evidemment avec une prime de +4000 euros ça motive. Mais toutes ces mesures d'aide à la consommation sont comme des feux de paille et les ventes vont retomber aussi vite comme cela s'est passé en France.
Angela MERKEL a demandé à GM de se déclarer en faillite une bonne fois pour toute afin de pouvoir prendre une décision sur OPEL au lieu de faire de perpétuels chantages au soutien et renflouement  d'entreprise non viables.

CALIFORNIE :
Comme vous le savez cet état est en faillite. Ne pouvant plus payer ses fonctionnaires, le gouvernement a licencié 9000 enseignants .


l'OR :
En Suisse, la société qui coule les lingots est en surcharge, ils ont été obligés de passer en production 7 jours sur 7 pour suivre la demande. Il faut désormais attendre 2-3 mois pour recevoir des lingots contre 2 semaines il y a un an.

SEMAINE de 4 jours :
Certains courant de la gauche (Pierre LARROUTUROU) soutiennent depuis longtemps la semaine de 4 jours comme remède au chômage. Avec la crise, la semaine de 4 jours s'impose d'elle même par manque de commandes ou de recettes publicitaires, c'est le cas dans la plupart des journaux aux USA, c'est ce qui est prévu chez PSA et dans les certaines acieries.

Repost 0
Published by Famille Karibou - dans Economie
commenter cet article
14 mars 2009 6 14 /03 /mars /2009 20:30
Beaucoup parmi vous s'imaginent qu'après 18 mois passés outreatlantique l'anglais n'a plus de secret pour nous. Et bien pas du tout, notre plus grosse difficulté c'est la compréhension. Vous trouverez ci joint une petite vidéo que nous avons mise en ligne pour vous faire partager notre laborieux apprentissage ! Faites le test de comprendre sans regarder les images et si vous êtes capable de voler le process, alors vous êtes prêts pour l'expatriation !


 
Repost 0
Published by Famille Karibou - dans Vie locale
commenter cet article
14 mars 2009 6 14 /03 /mars /2009 19:08
Clémence a participé à sa première compétition de patin et elle a obtenu la médaille d'or. Elle est donc très fière, et ses parents aussi.

Repost 0
Published by Famille Karibou - dans Vie de famille
commenter cet article