Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2009 3 24 /06 /juin /2009 01:49
Nous sommes vraiment dans une situation très bizarre avec des annonces de reprise de la part de tous les experts et les intitutionnels (banque de France) et des annonces de fermeture, de faillites, de chômage de l'autre bord.
C'est à n'y rien comprendre.

Signes de reprise :
N'oublions pas que les stocks sont exceptionnellement bas et qu'un peu d'activité industrielle est nécessaire pour  retrouver des minimum de stock. Cela ne signifie pas que la marchandise sera écoulée, ni à quel prix ?

concernant l'automobile, c'est l'effet prime à la casse qui fonctionne encore pour quelques temps.

concernant le logement, l'achat massif de m2 par le gouvernement sauve un peu les meubles, mais le pire est devant nous pour la France et le Canada.

concernant le pétrole : il y a une spéculation ponctuelle comme ce fut le cas l'an passé mais dans une moindre mesure, le pétrole devrait se situer entre 30 et 60$ mais pas plus.

concernant la bourse, il faut prendre en considération que les mauvais élèves sont sortis de l'indicateur. Par exemple, GM ne fait plus partie du Dow Jones ce qui rend l'indicateur meilleur que l'an passé à cause de ce toilettage.
Néanmoins, les performances des bourses sont exceptionnelles et cette fameuse chute tarde à venir.

concernant les banques. Ce week-end la 40eme banque américaine vient de tomber en faillite depuis janvier 2009. La caisse des dépots américaine n'a plus d'argent pour sauver les dépots des clients et les contribuables estiment qu'ils ont dejà suffisamment financé de sauvetages avec l'argent de leur petits enfants et demandent à Obama de s'arrêter là.

En France, on vient d'apprendre que le déficit sera de 7% au lieu des 4% annoncés. Reconnaissons à Nicolas Sarkozy son honnêteté sur l'ampleur et le prolongement de la crise. Par contre faire un emprunt pour régler un problème de crise du crédit c'est en rajouter une couche.

Partager cet article

Repost 0
Published by Famille Karibou - dans Economie
commenter cet article

commentaires