Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 mars 2015 2 10 /03 /mars /2015 22:34

Petite video sympathique, c'est du service public donc pas de soupçon de théorie du complot . 

 

VIDEO 

 

Repost 0
Published by Famille Karibou - dans Economie
commenter cet article
5 mars 2015 4 05 /03 /mars /2015 22:34

Je n'avais jamais entendu parlé de cette entreprise jusqu'à ce que je tombe sur un article qui m'indique que le numero 2 de la JP Morgan renonce à prendre le poste de directeur de la banque ainsi que les 17 millions de dollars de salaire annuel pour rejoindre le groupe Carlyle. Très étonnant. 

D'autant que le groupe Carlyle lui offre seulement 7 millions de dollars de salaire annuel. 

En fait, il y a également une enveloppe d'"accueil" de 30 millions de dollars mais surtout une nouveauté : il va recevoir 0.5% du business fait par l'entreprise soit 6 millions minimum par an. 

En réalité, le groupe Carlyle c'est bien plus sur qu'une banque, car si une nouvelle crise financière arrive, les banques seront nettement plus dans la tourmente que ce fonds d'investissement. 

Je vous passe les détails de la création de ce fond par 3 anciens membres de la maison blanche qui ont utilisé les subventions votées par le congrès pour sauver l'Alaska et qui ont terminé de façon indirecte dans leurs poches. 

Ce groupe commencé en 1987 avec 5 millions de dollars et aujourd'hui il vaut plus de 200 milliards de dollars et fait travailler 1000 personnes dans le monde pour gérer les investissements de 1300 grosses fortunes. 

 

Cette fortune s'est faite par la vente d'armes, notamment auprès de l'armée américaine car les dirigeants de Carlyle étaient des proches de ceux qui attribuent les marchés. 

 

Avec la guerre du Golfe, le groupe Carlyle commence à faire des affaires avec l'Arabie Saoudite et va entre autres fonder une entreprise qui forme les militaires. Ils fournissent les armes et la formation qui va avec. 

C'est à cette époque que la famille Ben Laden va confier une grosse somme à gérer au groupe Carlyle. En effet les familles Bush et Ben Laden sont très proches. 

Le 11 septembre matin, alors que les avions du cousin "banni" Oussama s'écrasent sur les tours jumelles, la famille Ben Laden participe à un séminaire à Washington avec Bush senior et une centaine d'investisseurs internationaux. 

Malgré l'interdiction de vol suite aux attentats , un avion américain ramène les 13 membres de la famille Ben Laden tranquillement vers l'Arabie Saoudite. Depuis ce jour là et suite aux articles de presse, les fortunes des Bush et Ben Laden sont gérés dans une filiale discrète du groupe Carlyle.

Le 11 septembre restera le meilleur coup financier de l'entreprise puisqu'au lendemain des attentats,  le congrès va voter un budget de 33 milliards de dollars d'investissement pour lutter contre le terrorisme et comme par hasard ce sont les entreprises Carlyle qui décrochent les commandes.

Le groupe s'est étendu dans le monde entier avec l'Europe, l'Afrique, l'Asie. Leur spécialité c'est de racheter les entreprises d'armes, l'energie, la haute technologie, les tele-communications et la medecine. En France, ils ont lancé le Pierre DRAHI le patron de Numericable (qui a renoncé à la nationalité française pour ne pas payer d'impots). 

Depuis le premier jour, cette entreprise fonctionne uniquement sur le carnet d'adresses. Font partie du bureau de Carlyle : John Major (premier ministre UK), Olivier Sarkozy (frère de Nicolas), Henri Martre (Matra), Gorges Soros, et de nombreux membres des gouvernements Clinton, Bush, de la CIA, de la bourse de NY... 

Anecdote : 

Carlyle achète à l'état français les batiments de l'imprimerie nationale pour 85 millions d'euros en 2003 et les revend à l'état pour 376 millions en 2007 (après 120 millions de travaux), une belle plus value qui ne sera pas taxée par le fisc.

 

UN FOND D'INVESTISSEMENT :

Le gros avantage de cette structure c'est que c'est complètement opaque. Contrairement à une banque qui doit publier ses comptes , ici tout est secret et c'est légal. On ne sait pas qui possède un compte et pour quelle valeur ? On comprend pourquoi cette formule plait tant outre-atlantique.  

 


 

 

 

Repost 0
Published by Famille Karibou - dans Economie
commenter cet article
4 février 2013 1 04 /02 /février /2013 05:48

Je vous propose une interview de 7mn d'olivier DELAMARCHE qui resume bien les problematiques actuelles de la planche a billets. 

VIDEO 

 

 

http://www.youtube.com/watch?v=er_Y44iQG3U

 

Repost 0
Published by Famille Karibou - dans Economie
commenter cet article
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 19:13

Bonjour, 

 

Plusieurs personnes m'ont reclame une mise a jour sur l'economie aussi je vais vous donner un apercu de la situation aux USA en cette fin 2012.      

Quelques tableaux sont plus parlants que de nombreux discours.

Partout on entend dire que c'est bon, les USA c'est reparti comme en 14 !

La bourse tout d'abord :

 fredgraph-4.png

 

 

Ce graphique montre que toute la perte de la bourse de New-York a été récupérée puisqu'on est revenu au niveau d'avant la crise (la barre grisée représente la récession) .

En fait le niveau du Dow Jones n'a aucun rapport avec la valeur réelle de l'économie depuis maintenant pratiquement 10 ans.

Cela ne veut pas dire que les banques ont fait des pertes, car elles ont spéculé à la baisse et maintenant elles spéculent à la hausse donc à tous les coups elles gagnent. Les seuls qui laissent des plumes sont les petits porteurs qui ne peuvent pas lutter contre ces manipulations massives.

Qu'est ce qui dans l'économie américaine peut justifier le passage de 7000 points à 14 000 points : rien, absolument rien en économie réelle, que du vent !

 Ce qui valable pour la bourse américaine vaut tout autant pour les bourses du monde entier, les performances ne signifient plus rien.

 Il est toutefois exact de noter une relance de la consommation :

 fredgraph-18

La machine a consommer américaine est repartie ce qui est bon pour l'économie en principe, mais nous verrons que cette consommation se fait uniquement à crédit. 

Parmi les biens de consommation, on notera tout particulièrement les voitures qui sont bien remontées à près de 15 millions (achetées à crédit ou en leasing) :

fredgraph-16.png 

 

  Les importations ont repris au niveau d'avant crise ce qui permet de remettre les usines chinoises en route, de même les exportations américaines sont reparties (je vous fais grâce des graphiques). Par contre la balance est déficitaire car les américains importent plus qu'ils n'exportent ce qui creuse chaque année leur déficit un peu plus comme le montre le tableau ci dessous (120 milliards de perte par an) :

 

 fredgraph-8.png

Nous terminerons par le logement qui est un secteur important aux USA : 

fredgraph-14.png

 

Il y a une très légère reprise mais le marché reste très morose car les américains ne veulent plus se faire avoir. Si les logement est reparti c'est tout simplement parce que le gourvernement a donné l'ordre aux organismes de prêt hypothécaires (Freddie MAC) de prêter jusqu'a 40 milliards de $ par mois et ce de façon illimitée dans le temps. C'est donc la planche à billet qui tourne à fond pour relancer le secteur immobilier et obliger les américains à construire des maisons. C'est donc l'Etat qui est devenu l'incitateur à la consommation et à l'investissement car les banques ne sont plus intéressées à faire cela. 

Le graphique ci dessous est éloquent. C'est la quantité de prêts qui sont garantis par l'Etat. 

L' Etat a prêté en 2 ans 500 milliards c'est pas rien !

 fredgraph-3.png

 

    Profitons en pour jeter un oeil sur le prix des maisons, il est stable depuis la crise, pas de spéculation particulière : 

fredgraph-11.png

 

Maintenant il faut revenir à l'économie réelle, ce qui fait la richesse d'un pays. Ce sont des gens qui travaillent, qui produisent de la valeur ajoutée. Or le problème c'est qu'il y a de plus en plus de pauves aux USA. Il y a un programme qui vient en aide aux démunis pour leur donner des bons de nourriture. Il y a eu une accélération du nombre de demandeurs et fin 2012 il y avait 50 millions d'américains qui sont inscrits au "Food Stamp" sur 315 millions cela fait beaucoup de monde ! 

Il y a un nombre grandissant de chômeurs. Barack Obama a été dans l'obligation de trafiquer les chiffres pour se faire élire en passant juste sous la barre des 8 % mais cela ne peut absolument pas correspondre à la réalité, c'est impossible. 

 

fredgraph-9.png

 

 Les chômeurs ne sont plus inscrits sur les listes et pour améliorer les chiffres ces derniers mois, l'administration a embauché une quantité très importante de personnes àgées dans des poste administratifs divers selon graphique ci dessous : 

fredgraph-10.png

 

Par contre les 4 millions de postes perdus dans l'industrie suite à la crise n'ont jamais été récupérés. 

Les particuliers sont vraiment en grande difficulté. Beaucoup continuent à ne plus pouvoir payer leur emprunt pour leur maison à un niveau constant de 10%. Comme c'est l'Etat américain qui prête , tout le monde s'en fiche. 

fredgraph-19.png

Par contre, les banques se protègent et ne donnent plus de carte de crédit aux gens comme ca ils ont réglé le problème des découverts, le taux de défaillance n'a jamais été aussi bas depuis 20 ans !  : 

 

fredgraph-1.png

 

Pour faire marcher toute cette grosse machine, la FED continue a produire de la monnaie en pagaille sans compter : 

fredgraph-5.png

 

ce qui a pour conséquence directe que la dette des USA continue de grimper de façon vertigineuse et l'on voit que pendant la crise on a accélérer le processus pour relancer la machine en vain : 

fredgraph-6.png

 

CONCLUSION : 

La situation aux USA ne fait qu'empirer car on continue de produire de la dette , on continu faire de vivre au dessus de ses moyens, on continue de prêter aux gens pour les forcer à consommer des voitures et à construire des maisons mais on ne donne pas d'emploi. Pendant ce temps les grandes banques continuent d'engranger des profits insolents sur le dos des particuliers en pompant les fonds de pension pour se payer leurs bonus de fin d'année. 

 

Comment cela va t-il finir ? 

Je vous ai expliqué qu'en 2012 le principe de la course en avant ne pourrait pas durer très longtemps et qu'un jour il faudra bien payer l'addition. En réalité, les américains ont poussé leurs homologues japonais et européens à faire la même chose qu'eux. C'est ainsi que la BCE s'est mise à imprimer du papier EURO en quantités énormes pour sauver les banques et les états européens en faillite. Donc si tout le monde triche de la même façon le système s'équilibre. Pourtant un jour il faudra payer.

Il y a plusieurs scénarios possibles de sortie : 

Le premier, c'est que le système financier explose avec la faillite d'une grosse banque et on se refait une méga crise de 29, avec une hyperinflation à la clé.

Autre possibilité c'est qu'on continue encore pendant 10 ans à imprimer du papier monnaie comme le fit le Japon qui vient d'annoncer son 9eme plan de relance et qui ne sort jamais de la crise mais ne fait pas faillite pour autant. On voit les anglais faire eux aussi une bonne production de billets monoply. C'est le scénario actuel qui laisse croire que tout va bien et que la crise est derrière nous (dixit François Hollande) 

En discutant avec l'un des cadres supérieurs d'une grande banque, il me disait "le niveau des dettes est tellement élevé qu'il est certain que jamais cette dette ne sera remboursée. Il faudra que les pays endettés se mettent d'accord pour annuler leur dette de façon concertée pour éviter un chaos de type 1929. Cela signifie que du jour au lendemain tout ce que vous possédez vaudra 30%-50% de ce qu'il vaut aujourd'hui. Cela ferait un réequilibrage entre les pays riches et les pays pauvres instantané. Pour ceux qui n'ont déjà plus rien, cela ne fera pas de différence. 

La guerre est une solution classique. Soit une guerre mondiale soit des guerres civiles. Les USA ont intérêts à des petits conflits en Europe. A force d'imposer des plans d'austérité qui ne débouchent sur rien mis à part du chômage, on va bien finir par les faire descendre dans la rue pour casser des voitures. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Famille Karibou - dans Economie
commenter cet article
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 03:05

Chers amis lecteurs de ce blog, cela fait une éternité que je n'ai pas noirci du papier pour vous parler de l'économie, alors je répare cette lacune. 

Ce qui est intéressant c'est que désormais je ne fais plus partie d'une minuscule minorité de septiques mais de plus en plus de voix se font entendre pour crier à l'imposture. 

Ce qui est étonnant c'est de voir la réaction des investisseurs sur les marchés action qui sont d'un optimisme incroyable. 

Aujourd'hui est un grand jour car le Dowjones vient de passer la barre symbolique des 13500 points revenant quasiment au niveau d'avant la crise: coir graphique : 

 

DJ-sept-2012.JPG

 

La bourse de Paris aussi se porte bien avec le passage des 3500 points.

 

 

 

 

CAC40-sept-2012.JPG

 

Si on compare les 2 bourses on se rend compte que la France (en bleu)  est quand meme loin d'avoir retrouvé ses niveaux d'avant crise alors que les USA (en rouge) y sont quasiment parvenus. 

 

 

comparaison-DJ-CAC-sept-2012.JPG

 

Pour ceux qui continuent de croire que la bonne santé d'un pays se mesure aux performances des indicateurs boursieurs alors ils peuvent se réjouir. 

Nous verrons dans les articles suivants qu'en réalité la situation ne fait que s'enfoncer toujours un peu plus chaque mois et que l'on creuse avec soin la tombe qui va nous engloutir. 

 

Repost 0
Published by Famille Karibou - dans Economie
commenter cet article
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 03:50

C'est semble t-il la grande nouvelle du jour.. au point de déclencher une gestion de crise a l'Elysée !

Ce qui est surprenant n'est pas que la note soit abaissée mais qu'elle le soit si tard.

La France rejoint les USA, c'est pas si déshonorant que cela !

Qu'est ce que cela signifie avoir un triple A : cela veut dire que l'argent que l'on place dans cet organisme est garantit d'etre remboursé à 100% tellement l'emprunteur est fiable.

La perte des triples A indique tout simplement que de nos jours, il n'existe plus aucun placement sur la planete que l'on puisse qualifier de "sans risque" (meme pas l'Allemagne championne d'Europe)

 

GB :

Ce qui est étrange c'est de voir que la GB conserve son triple A, décidemment ces agences sont tres anglo-saxonnes ! 

De toute façon comme la GB bat sa propre monnaie, les conséquences ne sont pas les mêmes que pour l'Europe. 

La livre Sterling a perdu 20% de sa valeur au cours des 2 dernieres années aussi bien face au Dollar que face à l'Euro. La GB est donc globalement moins riche de 20% ce qui est énorme mais cela lui permet de repartir sur des bases plus proches de la réalité.La GB n'étant pas un grand exportateur, elle ne va profiter pleinement de cette dévaluation.

 

 

 

1629543_5_825c_notations-financieres-des-pays-europeens.gif

Repost 0
Published by Famille Karibou - dans Economie
commenter cet article
11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 03:19

Quelle révolution en France avec la téléphonie mobile de FREE et son forfait à 2 euros par mois ! 

Cela nous rend jaloux, nous les canadiens qui payont les appels sortants mais aussi les appels entrants !(lorsque quelqu'un vous appelle).

 

Je souhaite une bonne réussite à FREE. 

 

Espérons que cela produira les mêmes effets que la FREE BOX grace à  laquelle tous les français ont désormais des Orange BOX, des SFR BOX et autres BOX qui permet d'appeler gratuitement au Canada !

 

Ce petit forfait est fantastique pour donner à ses enfants un portable de sécurité lorsqu'il sont en déplacement et qu'on peut les joindre à tout moment pour leur signaler qu'on sera en retard. C'est rassurant.

 

 

 

Repost 0
Published by Famille Karibou - dans Economie
commenter cet article
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 01:30

Information intéressante :

Les banques ont déposé 455 Mds auprès de la BCE au taux de 0,25% alors qu'elles (523 banques) ont emprunté 685 Mds il y a 10 jours au taux de 1% : cherchez l'erreur !  (on suppose que ce ne sont pas les memes banques !)

Etant donné que la BCE a interdiction d'acheter de la dette souveraine pour aider les états en difficulté, elle le fait en passant par l'intermédiaire des banques.

Théoriquement c'est une bonne opération car elles empruntent à 1% a la BCE et pretent à 7% à l'Italie.

Elles ne le font pas pour deux raisons :

- elles n'ont pas confiance dans les états en question

- elles ont déjà trop de dettes souveraines dans leur compte et veulent s'alléger

 

Bref, il semblerait que cette opération "sauvetage" soit un coup d'épée dans l'eau !

 

Le systeme bancaire européen est vraiment très malade, ne conservez pas toutes vos économies dans une seule banque, elle pourrait faire faillite cette année .

 

Affaire à suivre

 

 

 

 

Repost 0
Published by Famille Karibou - dans Economie
commenter cet article
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 03:04

Dans cette deuxième partie, nous parlerons de la vraie économie, c'est à dire ce qui produit de la valeur réelle et non pas les plans de relance à coup de centaines de milliards qui ne produisent que de la dette et ne font que reculer le problème de quelques mois.

 

 

Les économistes nous disent que les USA sont sortis de la crise et que c'est là qu'il faut investir mais le chômage et les logements sont toujours à des niveaux catastrophiques. Donc il n'y a aucune reprise aux USA contrairement à ce que l'on raconte.Pour le chomage je suis obligé de prendre le graphique du nombre de personnes employées car les chomeurs sont rayés des listes ce qui fausse les chiffres. 

 

employement-USA.png

 

Le secteur de la construction est toujours complètement en panne.

 

USA-house.png

 

 

TAUX de CHOMAGE :

USA 9%

Europe 11%

Espagne = 20%

GB = 8%

Canada = 7%

 

RECESSION

Il faut s'attendre pour 2012 à ce que de nombreux pays entrent en récession. C'est tout sauf la merveilleuse croissance promise sensée résoudre tous les problèmes.

On parle de la GB, de l'Espagne, de la France.

L'Allemagne semble très forte mais attention, tout dépend de ses exportations.Si les autres pays tombent en récession, elle risque de devoir fermer des usines par manque de commandes comme en 2008. C'est un colosse aux pieds d'argile. 

 

CHINE

20% des 360 000 PME de Zhejang sont tombées en faillite en particulier par manque de financement.

L'état a fermé le robinet du crédit pour éviter une surchauffe de l'économie et éviter ainsi que tout le monde se lance dans la création d'entreprises. Le problème c'est que les PME qui représente 80% de l'économie chinoise n'ont plus accès à l'argent pour leur besoins en trésorerie et mettent la clé sous la porte. 

Il ne faut donc pas surestimer le potentiel de la Chine pour résoudre la crise à venir.

On observe également une chute de la production manufacturière ces derniers mois en Chine. Aussi, la Chine a pris des mesures protectionnistes pour empêcher les constructeurs automobiles d'investir trop et favoriser ainsi les voitures chinoises.

Pour éviter d'être trop liée au Dollar, la Chine vient de signer un accord avec le japon le 26 decembre pour faire des échanges en monnaie locale sans passer par le dollar. Une initiative qui agace sérieusement les US.(2eme et 3eme puissances mondiales) 

 

RAPPEL POIDS DES PAYS (valeurs 2010)

L'écroulement de la zone Euro fait peur car c'est le 1er marché mondial.

Soulignons que l'Italie est un pays qui pèse lourd avec 2 000 milliards

Espagne et Russie valent 1500 milliards.

Grèce - Portugal - Irlande sont petits : 200 à 300 milliards

 

 European Union 16,242,256[4]
1  United States 14,526,550
2  China, People's Republic of 5,878,257n2
3  Japan 5,458,797
4  Germany 3,286,451
5  France 2,562,742
6  United Kingdom 2,250,209
7  Brazil 2,090,314
8  Italy 2,055,114
9  India 1,631,970
10  Canada 1,577,040

 

 

Repost 0
Published by Famille Karibou - dans Economie
commenter cet article
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 03:01

 

Dans cette première partie nous regardons de plus prêts les gesticulations politico boursière de nos (ir)responsables

 

 

DEFICIT :

Toutes les économies occidentales sont en déficit budgétaire, c'est à dire que l'État dépense plus qu'il n'encaisse de recettes. C'est pas nouveau, en France cela dure depuis 1975 !

 

Concrètement, voici les chiffres par pays :

USA = 1 300 Md$

France = 100 Md euro

Allemagne = 70 Md.

Canada = 40 Md$

Pour info : l'Arabie Saoudite enregistre un excédent budgétaire de +40 Mds pour 2011.

Le Canada a annoncé qu'il espère revenir à un budget équilibré en 2013/2014.

Pour l'Europe, on espère revenir à un déficit inférieur à 3% du PIB en 2013-2015 pour revenir aux critères de Maastricht . Actuellement les déficit atteignent des +6% à +10% du PIB en Europe sauf l'Allemagne qui est à +3,3%.

 

DETTE :

Pour faire face à ce déficit et continuer à payer les fonctionnaires, les services publics et les hôpitaux, les états empruntent de l'argent et augmentent la dette.

Par exemple, 50% du déficit de la France est du au remboursement des intérêts des emprunts de la dette soit 50 Mds par an. Le calcul est de 50 Mds si on emprunte à 4% mais attention c'est 100 Mds si on emprunte à 8%.

 

Tous nos pays sont endettés , très endettés, rien de nouveau sauf que maintenant les niveaux sont tels que les pays risquent de tomber en faillite : exemple la Grèce. Pour rappel, selon Maastricht la dette doit être inférieure à 60% du PIB, on est loin du compte.

 

USA = 15 000 Md

France = 1700 Md

 

En % du PIB

Grèce = 140% PIB

Italie = 120% PIB

Belgique – Portugal – IRL = 100% PIB

Canada – Allemagne-France = 80% PIB en 2011devrait passer à 90% fin 2012.

Espagne = 60%

 

REMBOURSEMENT de la DETTE

La dette est constitué de prêts à plus ou moins long terme (2-3-5-10-20-30-40 ans)

Lorsqu'une obligation d'état arrive à échéance, l'État doit rembourser l'argent emprunté mais comme les caisses sont vides, il doit à nouveau emprunter pour rembourser.

On sait donc de façon très précise quelles sont les sommes dues par chaque pays et la valeur pour chaque mois. Pour la France, c'est Avril-Juillet-Octobre 2012 avec 3 tranches de 35 mds.

 

Les états européens doivent rembourser 800 Mds de dette en 2012 dont :

Italie = 250 Mds

Allemagne = 200 Mds

France = 150 Mds

Esp = 70 Mds

Grèce = 44 Mds

Port = 17 Mds

Irlande = 10 Mds

 

On voit tout de suite que l'Irlande est un détail dans le paysage européen et que la faillite de l'Irlande ne va pas bouleverser l'économie mondiale.

 

L'Italie en revanche est devenu le gros problème de l'année 2012. D'autant que les taux sont devenus très élevés ce qui asphyxie le pays.

Si on ajoute aux dettes de l'état, les besoins de refinancement des banques c'est 600 Mds qu'il faut trouver en 2012 pour l'Italie. Êtes vous prêts à placer vos économies en Italie ? On va se rendre compte en 2012 que la dette Grecque c'était du gâteau en comparaison !

 

TAUX D'EMPRUNTS

Allemagne-Suisse = 2%

France = 3,5%

Espagne - Italie = 7-8%

Irlande = 10%

Portugal = 12%

Grèce = 20-25%

 

BCE – FED : Même combat (article tiré de Loic Abadie - Objectif Eco)

LA FED a créé 2000 milliards de $ depuis le début de la crise pour relancer l'économie américaine selon le principe de Keynes (en vain).

Tout monde pensait que l'Europe était beaucoup plus sage et ne faisait pas tourner la rotative. En fait, il n'en est rien puisque la BCE a créé elle aussi 2 000 milliards de $ de monnaie pour renflouer les banques depuis 5 ans. Et le 21 décembre, elle vient de décider de réinjecter 500 milliards de $ pour secourir les banques. Pendant que la FED prête à 0,25%, la BCE prête à 1% sur 3ans, un véritable cadeau lorsque l'on sait que le meilleur taux en Allemagne est de +3%. Et certains de se dire surpris du succès de l'opération ! Nous avons donc la même stratégie des 2 cotés de l'Atlantique, c'est à dire renflouer toujours plus les banques pour les empêcher de couler. C'est une erreur magistrale car en fait on est en train d'augmenter la dette sur le dos des contribuables européens pour sauver un système pervers. Car tous ces milliards c'est de l'argent qui appartient au contribuables, sauf qu'aux USA les plans de sauvetage sont votés par le Congrès et qu'en Europe c'est décidé en douce sans consulter les peuples.

 

Dans ce système, les banques reçoivent un magnifique cadeau de 500 Mds mais elles ne vont pas prêter pour autant aux PME qui en ont besoin, car elle ne veulent pas prendre aucun risque. Elle vont simplement spéculer en prêtant à 8% à l'Italie de l'argent qu'elles ont reçu à 1% et empocher 7% pour alimenter les bonus de ses dirigeants. (ou bien anticiper le rachat de leur propres obligations et alléger ainsi leurs couts et empocher la différence)

 

Il faut savoir qu'il y a un article européen qui empêche la BCE d'acheter directement de la dette souveraine comme le fait la FED aux états unis. Ainsi, la BCE n'a pas le droit de prêter à 1% à la Grèce au lieu des 20% qu'elle paye aujourd'hui, les politiques sont contraints de passer par le système bancaire sans pour autant pouvoir en contrôler l'usage.

 

LES BANQUES

Les banques européennes pèsent 30 000 Mds d'euro d'encours, donc on ne peut pas traiter le sujet à la légère et se dire qu'on peut se passer des banques si facilement.

Elles sont dans la même difficulté que les états car elles sont fortement exposées aux obligations Grecques et Italiennes. Elles ont usé et abusé de ces fameux crédits toxiques qu'elles ont vendu aux différentes collectivités. Or les investisseurs ne leur font plus confiance et ne veulent plus acheter leurs actions. Voici l'évolution des cours entre janvier et décembre 2011 des banques françaises :

BNP de 55euro/action à 28euro/action

Société Générale de 50 à 17

Crédit Agricole de 12 à 4

 

Les banques sont donc en grande difficulté d'autant plus qu'elles manquent cruellement de liquidités. La banque postale a mis un panneau « pas de retrait de plus de 300 euros par jour par personne ». Les français mettent leur argent dans le livret A ce qui fait enrager les banques car cette épargne est réservée à l'habitat social.

 

Il faut arrêter de toute urgence de sauver ces mastodontes inefficaces et surtout qu'ils prennent un jour la responsabilité de leurs erreurs. Tous les économistes créent une panique artificielle en disant : « si un banque fait faillite c'est toute la planète qui s'écroule – nous devons sauver les banques à tout prix ». Grossière erreur, il faut au contraire nationaliser les banques qui sont en défaut de paiement de façon à ce que l'argent du contribuable reste en possession du contribuable et n'aille pas finir dans la poche des banquiers malhonnêtes. Plus intelligente que nous, Angela Merkel a fait passer une loi en 2008 qui autorise le gouvernement à nationaliser par décret les banques en difficulté sans avoir l'autorisation des actionnaires.

 

 

EURO

L'année 2012 sera peut être l'année de la fin de l'Euro. Les économistes de tout poil veulent maintenir à tout prix l'Euro en disant : »Cela couterait trop cher de supprimer l'Euro ». Encore une bêtise qui va couter une fortune au contribuable, car pour le maintenir il faut mettre des sommes énormes sur la table. Derrière l'Euro se cache la volonté d'éviter que l'Allemagne domine l'Europe avec son Mark. Mais à défaut d'un mark c'est une Merkel qui dirige l'Europe économique !

La réalité est là : les allemands produisent des voitures et des machines de qualité et tout le monde se les arrache ce qui donne à ce pays une vitalité industrielle forte. Sauf que les fourmis allemandes ne veulent pas payer pour les cigales du Sud. Il y a 30% écart de productivité entre le Nord et le Sud. Les choses sont un peu plus compliquées que cela, il faut souligner par exemple que dans les pays du Sud les gens ne paient pas tous les impôts prévus (fraudes fiscales, paiements sous la table, emplois fictifs .. )et qu'une harmonisation fiscale n'est donc pas suffisante.

L'Euro est une erreur magistrale car c'est une monnaie qui ne prend aucunement en considération la performance d'un pays mélangeant l'Allemagne et la Grèce ! C'est la raison pour laquelle l'Euro va disparaître et l'idée de Marine Lepen de sortir de l'Euro est simplement l'anticipation d'une conséquence inéluctable.

Si on avait voulu donner une chance à l'Euro de survivre, il aurait fallu sortir les pays du Sud de la zone EURO il y a 12 mois. Techniquement, il faudra maintenir les contrats intra-européens dans une monnaie unique on pourrait alors revenir à une monnaie commune de business comme l'ECU et laisser chaque pays fluctuer et dévaluer s'il le souhaite.

On entend des rumeurs d'un référendum en Irlande pour sortir de la zone EURO : ce pays risque de donner des idées à d'autres !

Adidas a déjà prévu un scénario de passage au Mark allemand avant la coupe de foot de cet été.

En tout cas, tous les Grecs aisés ont vidé leurs compte en banque en prévision de faillites bancaires. Dans les autres pays de la zone Euro c'est un exode massif des comptes des grosses fortunes vers la Suisse. Tous se mettent à l'abri.

 

Le CAC40 :

Ce n'est pas un indicateur très intéressant en soi car il ne reflète pas la vraie économie. Toutefois, c'est un signal que les investisseurs ne croient plus trop les mensonges. Le CAC 40 est passé de +4000 à +3000 en 2011 et devrait descendre à 2000 points fin 2012 après la récession comme déjà annoncé sur ce blog il y a 2 ans.

Il est vrai que les experts avaient annoncé un CAC40 à 5000 points pour fin 2011 suite à la fameuse reprise après la crise de 2008. Combien de petits épargnants ont été floués par les conseils véreux de leur banquier.

 

Repost 0
Published by Famille Karibou - dans Economie
commenter cet article